Les députés sud-africains se retrouvent ce jour en semi-session plénière pour débattre de l’Agenda 2063 et de l’approfondissement de la crise de l’eau en Afrique du Sud.

 

Par Candy Nzouna

Conformément au règlement intérieur de l’Assemblée nationale de la République d’Afrique du Sud en son article 49.1, « le président de l’Assemblée nationale peut renvoyer les questions à une semi-session plénière après avoir dûment délibéré sur les points de vue et les orientations du comité de programmation ».

Dans ce cadre donc, les parlementaires sud-africains se retrouvent ce jeudi 7 novembre 2019 pour deux semi-sessions plénières. La première se déroulera au sein du parlement et portera sur la politique qui peut « faire progresser l’Agenda 2063 de l’Union africaine dans le cadre des deux piliers du développement économique et de la sécurité ». La second qui se déroulera d’ailleurs à la même heure se tiendra dans l’ancienne salle de l’Assemblée nationale et portera sur « l’approfondissement de la crise de l’eau en Afrique du Sud: défis et solutions pour un pays pauvre en eau ».

C’est en fait une méthode qui offre à la Chambre, la possibilité de débattre de tout sujet sans avoir à prendre de décision à la fin du débat. C’est donc des échanges et débats sans vote contrairement à la pratique parlementaire classique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.