Façade de l’Assemblée nationale du Bénin © Benin web TV
Façade de l’Assemblée nationale du Bénin © Benin web TV

Les députés de la 8ème  législature retournent à l’hémicycle mercredi prochain, pour l’ouverture de la seconde session ordinaire de l’année 2019, celle dite budgétaire.

 

Par Romuald Affedjou

Le 23 octobre prochain, les députés béninois reprendront le chemin de l’Assemblée nationale. Ceci en conformité avec l’article 87 de la constitution du 11 décembre 1990. Après quelques semaines de vacances parlementaires, ils seront à nouveau au parlement pour la seconde session ordinaire de l’année en cours. Cette session sera essentiellement consacrée à l’examen et au vote du projet de budget général de l’Etat gestion 2020.

D’un montant total estimé à plus de mille neuf cents quatre-vingt-six (1986) milliards neuf cents dix (910) millions de francs CFA, ce projet déposé au parlement est équilibré en ressources et en charges. Il est en hausse de 109,367 milliards francs CFA par rapport à l’année 2019.

Selon le gouvernement, c’est un budget fortement social avec plus de 52% de la cagnotte qui sera uniquement consacré aux mesures sociales. Une amélioration significative des ressources destinées aux actions à sensibilité sociale.

L’une des nouveautés de ce projet de budget est le financement interne qui dépasse la part consacrée aux ressources extérieures. Un choix qui répond aux recommandations de la Banque centrale de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) qui, en 2018, avait demandé aux Etats membres de faire des efforts en ce qui concerne la mobilisation des ressources fiscales pour le financement de leurs économies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.