Hémicycles d'Afrique
A la Une Actualité

Bénin – Législatives 2019 : L’ancien Président Boni Yayi demande la suspension du processus électoral

L’ancien Président de la République du Bénin, Thomas Boni Yayi, était face aux professionnels des médias ce jeudi 19 avril 2019 à Cotonou pour un point de presse. Au menu de cette sortie médiatique, la situation sociopolitique actuelle du pays et l’arrêt du processus électoral devant conduire à la tenue du scrutin législatif le 28 avril prochain.

 

Par Josaphat Finogbé

 « J’invite le Président Patrice Talon à prendre toute la mesure de la gravité de la présente situation qui ne nous honore guère, et à arrêter le processus électoral en cours. Qu’il puise la bonne formule dans le riche arsenal juridique à sa disposition, pour juguler la crise ». Telle est la substance du message médiatique lancé ce jeudi par Thomas Boni Yayi, ancien Président de la République du Bénin. Comme des milliers de Béninois désormais dans urne psychose inédite, le prédécesseur du Président Talon se dit également déçu de la gouvernance « exclusive » que développe son successeur.

A lire aussi: Bénin : Législatives 2019, la grande incertitude !

Conscient de l’enjeu et fortement préoccupé de cette crise pré-électorale, Thomas Boni Yayi affirme que « le roi ne saurait s’installer indéfiniment dans les œuvres de la chair, ni s’offrir indéfiniment des droits et ignorer indéfiniment ses devoirs à l’endroit de la cité ». Pour lui, il s’agit d’une « gouvernance permanente de musellement et de provocation instaurée depuis trois années et qui est montée crescendo avec le vote de la loi sur la Charte des partis politiques et le Code électoral ».

Nonobstant donc la désapprobation par la majorité des Béninois, ces lois exclusives et génératrices de conflits, le pouvoir en place n’a eu cure des protestations et a poursuivi allègrement « l’escalade ». Aujourd’hui face à cette situation politique inédite dans le pays, une bonne frange des Béninois sera privée de son droit de libre choix, étant entendu que les candidats qu’ils soutiennent sont purement et simplement exclus de la compétition électorale par le système en place. Car la liste définitive retenue par la Commission électorale nationale autonome (CENA) ne comporte que deux partis qui ont la même obédience politique et créés par le Chef de l’Etat, Patrice Talon.

Dans son message, l’ancien locataire de la Marina a félicité les intellectuels, la société civile, le clergé, les têtes couronnées, les personnalités politiques, les sages, les jeunes, les femmes et les frères et sœurs de la diaspora, dans la résolution de cette crise politique. Il a également mis un point d’honneur sur l’apport, tant précieux, de la communauté internationale.

L’ancien Président Thomas Boni Yayi dit avoir espéré que tous les gémissements et cri de cœur poussés dans le pays feraient entendre raison au Président de la République, que tous les efforts fournis par la communauté internationale allaient convaincre le Chef de l’Etat du risque encouru en optant pour des élections législatives sans la participation de tous les partis politiques qui le désirent et qui, au demeurant, ont accompli les diligences nécessaires. Mais hélas, se désole-t-il, la profession de foi du Président Patrice Talon de vouloir faire participer tous les partis politiques et l’assurance qu’il a donnée aux différentes délégations ayant séjourné dans le pays dans le cadre de ces élections a été peu sincère.

A lire aussi: Bénin : Législatives du 28 avril 2019, l’opposition « écartée » de la course

« Il ne saurait y avoir d’élections législatives au pays de Gbèhanzin, Kaba, Bio Guera sans l’opposition. Ensemble dans la cohésion nationale et dans un sursaut patriotique, gagnons le pari d’un parlement inclusif pour garantir la Stabilité, la Paix et l’avenir radieux de notre Patrie commune, le Benin », a conclu l’ancien Président Thomas Boni Yayi.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR