Hémicycles d'Afrique
A la Une Actualité

Bénin : L’opposition fait front commun pour les législatives d’avril 2019

Les acteurs de l’opposition béninoise ont décidé de fumer le calumet de la paix et de surpasser leurs différends pour affronter l’enjeu électoral d’avril 2019. Après les tumultes et les envolées verbales de certains acteurs de cette classe de l’opposition, ils ont pu accorder leur violon pour désormais envisager une liste unique afin de mieux braver le camp présidentiel qui investit déjà prématurément le terrain.

 

Par Josaphat Dah-Bolinon

L’Union sociale libérale (USL) de Sébastien Germain Ajavon, les Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) de Thomas Boni Yayi, la Renaissance du Bénin (RB) de Nicéphore Dieudonné Soglo, le Mouvement africain pour le développement et le progrès (MADEP) de Séfou Fagbohoun et bien d’autres forces politiques militant dans l’opposition se sont désormais données les mains pour le même combat électoral. Ce qui semblait impossible il y a quelques mois compte tenu des dissensions qui avaient toujours caractérisé les relations entre ces acteurs est désormais une réalité et sera matérialisé dans les tout prochains jours suivant le communiqué final découlant des assises de l’opposition ce mercredi 16 janvier 2019. Pour ces figures de proue, « il fallait juste un petit courage, un petit don de soi et un nouvel engagement » pour que l’horizon politique ne soit si éclairé. Le doute est donc désormais dissipé et c’est d’ailleurs un nouvel accord électoral qu’ont signé ces différentes formations politiques parce qu’elles ont « décidé de se donner les moyens de poursuivre leurs actions par la participation à partir des prochaines échéances électorales d’avril 2019 sous une seule et même bannière ».

S’unifier malgré tout

L’unification des partis politiques de l’opposition béninoise reste le souhait d’une bonne frange de la population. Cette dernière estime, suivant les propos du député Eric Houndété, 1er vice-président de l’Assemblée nationale (7ème législature finissante), « que face à un pouvoir comme celui de M. Talon, seule une liste unique pourrait déjouer le plan de la mouvance, ce qui va inévitablement créditer l’opposition d’un meilleur score au soir du scrutin législatif d’avril prochain ». « Il faut impérativement saluer cette initiative et surtout ce résultat qui prouve désormais que les acteurs de l’opposition sont vraiment capables de transcender les divergences rien que pour le bonheur du peuple électeur », s’est réjoui Nicolas, membre du Parti communiste du Bénin (PCB), un des partis engagés pour la liste unique.
Mais loin des accolades grand public, des sourires face à la caméra et le communiqué unificateur sanctionnant la rencontre et pond en guise de protocole d’accord, il y a un vrai malaise au sein des acteurs de cette classe de l’opposition. L’absence du président du parti restaurer l’espoir préoccupe tant les observateurs de la scène politique béninoise que des acteurs eux-mêmes. La source de ce conflit politico-médiatique a, entre autre, ses racines dans les propos de Géraldo Gomez, secrétaire général adjoint de l’Union sociale Libérale (USL) sur les antennes de la radio privée Soleil Fm au cours de l’émission « Sans langue de bois » du dimanche 6 janvier 2019. La réplique de Restaurer l’espoir (RE) ne s’est pas faite attendre. Mais malgré cette tension aussi vive, les deux anciens Présidents de la République ont réussi à poser les bases d’une liste unique de l’opposition dans l’espoir de voir le parti Restaurer l’espoir (RE) de Candide Azannaï se mettre dans les rangs pour « une victoire commune ». « Nous n’avons plus le droit de céder, sous quelque forme, au démon de la désunion puisque l’enjeu électoral d’avril 2019 est le seul capable de restaurer l’Etat de droit et la préservation des acquis démocratiques dans le pays », a vivement soutenu Thomas Boni Yayi lors de la rencontre de ce mercredi 16 janvier à Cotonou. Désormais dans un seul et même esprit de combat électoral, l’opposition se dit prête à affronter les législatives d’avril 2019.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR