Hémicycles d'Afrique
A la Une Actualité

Burkina Faso : La sécurité et l’intégration au cœur de la 11ème conférence des APF

Le présidium de la conférence lors de la cérémonie d’ouverture © Joachim Batao/ HA

Le Burkina Faso a abrité du 25 au 27 avril 2019, la 11ème conférence des présidents des Assemblées et de Sections de la Région Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF). L’ordre du jour a porté sur la problématique sécuritaire au Sahel, l’intégration africaine et la situation de l’Etat civil dans la Région. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée ce vendredi 26 avril sous les présidences d’Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso et du président de l’Assemblée nationale Malgache, Jean Max Rakotomamonjy, président en exercice de cette 11ème conférence.

 

Par Joachim Batao

Dix-sept (17) délégations sur la vingtaine que compte l’APF ont pris part à cette rencontre. La cérémonie d’ouverture a été marquée par les discours des deux présidents, Alassane Bala Sakandé du Burkina Faso et Jean Max Rakotomamonjy du Madagascar.

A lire aussi: Burkina Faso : Les députés imprégnés du processus de justice transitionnelle et de réconciliation nationale

Le président de l’Assemblée nationale du Burkina a, dans son allocution, traduit la reconnaissance de son pays d’accueillir les activités de la conférence. De ses dires, la pertinence de cette rencontre répond à des préoccupations qui « nous interpellent en tant que représentants des populations sur la nécessité d’un renforcement urgent et impératif de la coopération et de la solidarité entre nos Etats face aux défis communautaires ». Ces défis, comme l’a relevé Jean Max Akotomamonjy, sont ceux liés à la question sécuritaire au Sahel, à l’intégration régionale et la question de l’Etat civil au sein de l’espace francophone. A ces problématiques, il faut apporter une réponse communautaire, préconise le président du parlement burkinabé, Bala Sakandé. Pour lui, la meilleure option serait la « mutualisation des ressources et des expériences », gage d’une intégration réelle. Cela permettra de venir à bout des « fléaux  qui entravent le développement de notre espace ».

Cette idée est soutenue par le président de la conférence qui trouve que ces défis doivent trouver solution au sein de l’instance interparlementaire pour le bonheur des populations des différents pays membres.

Une situation sociopolitique reluisante dans l’espace

Au cours des travaux de cette conférence, plusieurs délégations ont présenté la situation sociopolitique de leur pays. Sheick Hareriman Mussa Fazil du Rwanda a déclaré que son pays se porte bien sur le plan social et politique. Il n’a pas manqué de réfuter les accusations portées sur son pays au sujet de la déstabilisation de ses pays voisins.

« Le Burkina Faso va mieux depuis l’opération militaire « otapuanu »  contre le terrorisme et le dénouement de la grève des agents du ministère des finances », a laissé entendre un député burkinabé.

Le Maroc quant à lui, a présenté une situation nationale assez reluisante et a invité les délégations à la 27ème Assemblée de la Région Afrique qui aura lieu à Rabat en juin 2019. En somme, la situation sociopolitique dans ces différents pays rassure et promet une stabilité pour leur développement respectif.

A lire aussi: Burkina Faso : L’UPA et le conseil d’Alshura signent le mémorandum d’entente de coopération parlementaire

C’est le président de la Conférence des présidents, président de l’Assemblée nationale de Madagascar et vice-président de l’AFP qui a livré le discours de la clôture des travaux de cette 11ème Conférence. Il a par ailleurs annoncé que le Rwanda a été retenu pour l’organisation de la 12ème conférence. Il a, pour finir, invité les différentes délégations à soutenir la candidature de la française Catherine Gislaine à la prochaine élection du président de la Section Afrique des Assemblées nationales.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR