Assemblée nationale du Cameroun ce lundi 1er juillet 2019 © Hémicycles d’Afrique
Assemblée nationale du Cameroun ce lundi 1er juillet 2019 © Hémicycles d’Afrique

La proposition du gouvernement camerounais au sujet de la prorogation du mandat des députés a reçu un avis favorable de ces derniers lors de leur séance plénière en début de semaine. A l’unanimité, les parlementaires ont voté cette loi qui prolonge leur mandat de deux (2) mois jusqu’à la tenue du scrutin législatif le 29 octobre prochain.

 

Par Candy Nzouna

« Nous voulons garantir et permettre la tenue régulière de la session parlementaire ordinaire de novembre, traditionnellement consacrée à l’examen de la loi de finances ». Telle est la substance de l’argumentaire du gouvernement qui a décidé de soumettre ce projet de loi de prorogation de mandat aux députés. Ces élus de la nation qui ont aussi compris l’enjeu et surtout la situation sociopolitiques peu favorable, pour l’heure, du pays, ont accordé leur vote favorable afin que leur mandat aille jusqu’en octobre 2019.

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Hilarion Etong, qui a présidé la plénière soutient que le vote de cette loi vise « à permettre la tenue du double scrutin législatif et municipal devenu une tradition dans notre processus électoral depuis 2007 ». Cette démarche du gouvernement, loin de ce que pourraient penser les Camerounais, trouve son fondement dans la Constitution (la loi fondamentale du pays) et dans le code électoral. L’article 15-4 de la Constitution  prévoit qu’ « en cas de crise grave ou lorsque les circonstances l’exigent, le Président de la République peut, après consultation du président du Conseil constitutionnel et des bureaux de l’Assemblée nationale et du Sénat, demander à l’Assemblée nationale de décider, par une loi, de proroger ou d’abréger son mandat ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.