Hémicycles d'Afrique
A la Une Bénin Interview

Charlemagne Yankoty : « Notre échec partirait du non-respect de notre plan de développement municipal »

Charlemagne Yankoty, maire de la ville de Porto-Novo, capitale du Bénin © Josaphat F/ HA

Le nouvel édile de Porto-Novo a dévoilé, dans cet entretien exclusif conjointement réalisé par Bénin Web TV et Hémicycles d’Afrique, sa vision pour le développement et le rayonnement de la ville capitale et ses attentes de l’Etat central. Charlemagne Yankoty, élu municipal de l’Union progressiste (UP) s’assied sur le fauteuil municipal après 5 ans d’opposition à la gouvernance du maire précédent.

 

Pensez-vous que Porto-Novo pourrait désormais bénéficier des attributs d’une vraie capitale ?

Les attributs d’une capitale relèvent de la volonté de l’Etat central. Vous constatez que quand l’Etat voulu  refaire les voies dans Porto-Novo, ce n’est pas la municipalité qui a décidé. Quand ce même Etat central a dit que dans le cadre du projet asphaltage, 97 km de voies seront construites et aménagées dans la ville, c’est déjà un pas dans le processus de redonner les attributs d’une capitale. Je crois bien que la mairie fera ce qu’elle peut faire, mais ce ne sera pas évident que nous obtenions ce que nous réclamons.

A vrai dire, les attributs d’une capitale dépendent des infrastructures qui y sont installées. Porto-Novo n’a pas la présidence

Ce contenu est réservé aux abonnés

Connectez-vous pour lire l'article

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR