Hémicycles d'Afrique
A la Une Actualité Congo

Congo : Dieudonné Bantsimba, nouveau maire de Brazzaville

Les conseillers départementaux et municipaux de Brazzaville ont élu le nouveau maire de Brazzaville. Il s’agit de Dieudonné Bantsimba, élu à la majorité absolue. Le vote a eu lieu ce 22 Mai 2020.

Par Prince Bafouolo

C’est un vote sans enjeu. Dieudonné Bantsimba, candidat unique, investi par le Parti congolais du travail a été élu sans surprise. Sur les 101 inscrits et votants, on note 98 voix et 03 bulletins nuls, soit 100% de suffrages exprimés. L’ancien maire de la ville de Brazzaville, Christian Roger Okemba, actuellement incarcéré pour détournement présumé, s’est fait représenté par un conseiller qui bénéficiait d’une procuration dument signée. « Il a été révoqué de ses fonctions de président du conseil départemental et municipal, mais garde son statut de conseiller, d’où le droit de se faire représenter » a précisé séance tenante, Charles Ngafouomo, ministre de la décentralisation et du développement local, délégué auprès du ministre de l’intérieur.

Inamovible directeur de cabinet de Jean Jacques Bouya, le ministre des grands travaux, chargé de l’aménagement du territoire, Dieudonné Bantsimba est un homme de terrain qui connaît ses dossiers. Ancien agent de la mairie à la retraite, il a été président du conseil d’administration de la société pétrolière Africa Oil and Gas Corp (AOGC). Souvent consulté par ses collègues conseillers municipaux pour son expérience, il était considéré comme favoris parmi les prétendants au perchoir. Ses détracteurs lui reprochaient sa proximité avec son ministre de tutelle, cité dans plusieurs scandales et dont le bilan en matière d’aménagement du territoire n’est pas élogieux. Ce qui n’a pas empêché le parti au pouvoir de l’investir candidat à la mairie de Brazzaville. Dans les rangs du parti au pouvoir on brandit son expérience et sa parfaite maitrise des dossiers pour justifier sa candidature.

A 63 ans, Dieudonné Bantsimba a la mission de redorer l’image de Brazzaville. Son programme de développement « vivre et construire Brazzaville ensemble » se décline en dix axes. La gestion administrative de la commune, les infrastructures de transport, la gestion de l’environnement et la santé publique, le développement économique et les finances locales, l’amélioration du système des transports urbains, la question sportive et des loisirs, la synergie des acteurs, la coopération décentralisée, les règles d’urbanisme et les perspectives de développement urbain.

Commencée en 2017, la mandature actuelle s’achève en 2022. Dieudonné Bantsimba a deux ans devant lui pour faire ses preuves.

CELA PEUT VOUS INTERESSER

Laisser un Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR