Hémicycles d'Afrique
A la Une Côte d'Ivoire

Des députés ivoiriens font le bilan des progrès des droits de l’homme

Namizata Sangaré, présidente du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) © APA/Saliou Amah
Namizata Sangaré, présidente du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) © APA/Saliou Amah

Les parlementaires et autres acteurs sociopolitiques se sont réunis ce jeudi 5 août 2021 à Grand-Bassam pour un atelier sur la question des droits de l’Homme. Cette séance d’échange s’inscrit dans le cadre de l’identification des progrès et obstacles de la mise en œuvre des recommandations de l’examen Périodique universel (EPU).

Par Jean-Louis HEDEGBE

Dans le souci de promouvoir le respect des droits de l’Homme que prônent les Nations Unies, le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) que dirige Namizata Sangaré, en partenariat avec l’organisme UPR Info, a organisé un atelier pour un bilan des travaux. Au cours de cette séance d’échange, il est question de sensibiliser les participants et d’orienter ces derniers dans leur rôle de suivi et de mise en œuvre des recommandations de l’examen Périodique universel.

« Cet atelier se veut un forum d’information et d’échanges pour situer les députés sur leur rôle. Bientôt en novembre, la Côte d’Ivoire se situera à mi-parcours du 3ème cycle de l’Examen période Universel(EPU) », a indiqué Diabagaté Mamah. À en croire ses propos, la Côte d’Ivoire se veut être parmi les pays qui promeuvent le suivi des obligations et engagements des États membres des Nations Unies. Ceci dans le domaine du respect, de la promotion et de la réalisation effective des droits de l’Homme.

Signalons qu’en mai dernier, la Côte d’Ivoire a accepté pendant l’examen Périodique universel, 222 des 247 recommandations qui lui ont été soumises.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR