Hémicycles d'Afrique
A la Une Dossier Eclairage

[Dossier] Accès à l’éducation des enfants : Ce que prévoit la législation

Accès à l’éducation des enfants : Ce que prévoit la législation

La scolarisation des enfants reste un axe important dans les politiques en Afrique et est d’ailleurs constitutionnalisée. Mais le processus d’inscriptions constitue un problème au sein de la population. Ceci à cause des débats qui se font autour des conditions d’accès à l’éducation des enfants prévues par la loi. Pour ce faire, nous vous apportons la lumière sur les textes d’admission des enfants à l’école.

Par Jean-Louis HEDEGBE

« École pour tous ! » C’est le défi que plusieurs pays africains se sont lancé pour assurer l’éducation des enfants. Vu l’importance de la formation dans le développement de la personne, ces pays ont décidé de rendre l’éducation tel un principe fondamental dans leurs différentes Constitutions. 

Au Bénin par exemple, l’Etat a l’obligation d’assurer à ses citoyens l’accès à la santé, l’éducation, la culture, l’information, la formation professionnelle et l’emploi, selon l’article 8 de sa Constitution relative aux droits et devoirs de la personne humaine. En effet, pour asseoir sa politique, l’État béninois a pris des mesures avec l’accompagnement des organisations internationales pour rendre l’accès à l’éducation gratuit. Une initiative qui est toujours en cours d’application depuis 2007. C’est le cas également avec  d’autres pays de l’Afrique comme le Sénégal, le Niger, le Burkina Faso.

Depuis plus de 10 ans, plusieurs programmes d’appuis ont été élaborés pour renforcer le système éducatif qui peinait à décoller surtout avec le faible taux d’enfants inscrits dans les écoles, en particulier dans les zones reculées de ces Etats. Le Rapport de l’Education pour tous (EPT) 2014, révèle à cet effet qu’en Afrique subsaharienne, 15 pays ont adopté une législation visant à supprimer les frais de scolarité. Selon une étude de l’UNESCO sur l’éducation en Afrique subsaharienne publiée en 2020, près de 1/5 d’enfants âgés de 6 à 11 ans ne sont pas scolarisés et 1/3 des enfants 12 à 14 ans ne sont pas aussi scolarisés. Le même  rapport indique que 2/3 des enfants de 15 à 17 ans ne sont pas scolarisés (60%).   En dehors de ces taux, s’en suit celui de ceux qui ont abandonné l’école pour des raisons diverses malgré la gratuité de l’école. Pour corriger cela, les organisations internationales grâce à leur différents apports se sont engagées au côté des gouvernements africains pour mettre à la disposition des enfants des équipements scolaires,  des infrastructures, des offres alimentaires, etc.

Tour de quelques pays africains

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite », indique l’alinéa premier de l’Article 26 de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Ainsi, au Sénégal la loi N°2004-37 du 15 décembre 2004 rend la scolarité obligatoire pour tous les enfants (garçon et fille) âgés de six à seize ans. L’âge préscolaire est fixé entre 5 et 6 ans ; soit 1 an au minimum. L’enseignement primaire est donc pour les enfants âgés de 6 à 12 ans avec une durée de 6 ans d’apprentissage couronné d’un Certificat de fin d’études primaires.

Par contre au Bénin, la loi n° 2003-17 du 11 novembre 2003 portant orientation de l’éducation autorise l’accès à l’éducation des enfants dès l’âge 2 ans et demi ; soit la maternelle pour une durée de 2 ans avant d’intégrer le primaire. Au Niger, l’âge préscolaire s’adresse aux enfants âgés de 3 à 5 ans et l’âge d’entrée au cycle primaire à ceux et celles de 6 à 7 ans d’après la loi d’orientation du système éducatif nigérien.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR