Les parlementaires éthiopiens ont adopté, à l’unanimité, la loi portant proclamation sur l’administration et le contrôle des armes dans le pays.

Par Daphney Gbètogbé

L’utilisation des armes à feu est désormais encadrée en République éthiopienne. Suivant les dispositions de cette nouvelle législation, il est prévu une rationalisation de l’administration et du contrôle de la possession d’armes. C’est donc un outil indispensable pour lutter désormais contre le trafic illégal d’armes dans le pays.

Selon les représentants du peuple, cette nouvelle loi adoptée devra contribuer à maintenir l’état de droit et à garantir la paix et la stabilité, et à remédier au « manque d’uniformité en ce qui concerne la réglementation et le contrôle des armes et de leur utilisation dans le pays ».

En Ethiopie, la possession d’arme est comme un trophée qu’on brandit et qu’on utilise pour se venger en cas d’aggression. Ce qui multiplie dans le pays les cas de vendettas.

Aussi, note-t-on la contrebande des armes sur toute l’étendue du territoire éthiopien.

Une nouvelle ère qui s’ouvre donc dans le pays avec le vote de cette loi historique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.