Gabon : Le président Faustin Boukoubi plaide en faveur de l’éducation des jeunes

Gabon : Le président Faustin Boukoubi plaide en faveur de l’éducation des jeunes

Faustin Boukoubi, président de l’Assemblée nationale du Gabon © gabonmediatime.com

Le Gabon, sous l’égide du président de l’Assemblée nation, Faustin Boukoubi, a participé, comme les autres nations membres, à la 140ème session de l’Union interparlementaires (UIP). Au cours de cette rencontre, la deuxième personnalité de l’Etat gabonais a plaidé pour des actions parlementaires en faveur de la consolidation de la paix, de la sécurité, de l’Etat de droit et de l’éducation.

 

par Josaphat Finogbé

Devant les 1600 parlementaires venus de 160 pays membres de l’Union interparlementaire (UIP) à Doha, au Qatar, Faustin Boukoubi, président de l’Assemblée nationale du Gabon s’est  fait la voix des sans voix gabonaises qui demandent l’instauration d’un Etat de droit, la consolidation de la paix, la garantie de la sécurité nationale et surtout un point d’honneur sur l’éducation des futurs cadres gabonais.

A lire aussi: Gabon : Qui est Faustin Boukoubi, le nouveau président de l’Assemblée nationale

Ce rendez-vous international de donner et de recevoir et qui a porté sur le thème : « les parlements, vecteurs de renforcement de l’éducation, pour la paix, la sécurité et l’Etat de Droit » a permis au parlement Gabonais de réitérer son engagement quant à la production et l’adoption des lois qui visent cet objectif.

Dans son intervention à la tribune lors de cette session, Faustin Boukoubi a salué l’appui de l’Etat gabonais en faveur de l’éducation et l’encadrement des jeunes pour la consolidation de l’Etat de droit. Il a, par ailleurs, rappelé que le jeune d’aujourd’hui est l’adulte de demain. Il est donc indispensable, poursuit-il, de protéger cette jeunesse sujette à l’influence des réseaux sociaux où les informations sont distillées sans aucun filtre parfois.

« En effet, il est important de rappeler  que ces nouvelles techniques d’information ont pris le dessus sur la communication traditionnelle, d’où l’urgente nécessité pour les parlementaires de porter un regard attentif sur cette question », soutien Faustin Boukoubi, président du parlement gabonais

A la fin de son allocution, le chef de la délégation du parlement gabonais a assisté à la grande plénière des parlementaires au cours de laquelle les acteurs présents ont examiné et débattus des problèmes rencontrés par certaines nations en conflit, la protection de l’environnement, les changements climatiques et le terrorisme.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR