Emmanuel Kwasi Bedzrah, député de Ho West, dans la région de la Volta au Ghana © Graphic.com.gh
Emmanuel Kwasi Bedzrah, député de Ho West, dans la région de la Volta au Ghana © Graphic.com.gh

Le député Emmanuel Kwasi Bedzrah a souhaité la création d’un parlement des jeunes pour une initiation de ces derniers dès le jeune-âge.

 

Par Daphney Gbètogbé

Les jeunes aspirants aux postes de députés pourront déjà avoir des notions liées à des pratiques parlementaires bien avant leur participation aux élections législatives au Ghana. C’est un plaidoyer d’un député de Ho West, dans la région de la Volta qui évoque la création d’un parlement des jeunes de district ou de circonscription dans les seize (16) régions du pays.

« Une fois que nous aurons un parlement de district pour les jeunes, les gens pourront être sensibilisés pour comprendre ce qui relève de la compétence des députés et de ce qui ne relève pas de leur compétence », a déclaré M. Bedzrah. Ce sera également un creuset, soutient-il, qui permettra aux jeunes et tout autre citoyen ordinaire de comprendre le fonctionnellement du parlement et surtout les fonctions parlementaires.

Une telle idée, suivant les propos du député Emmanuel Kwasi Bedzrah, est émise parce que des citoyens confondent et pensent que le député peut construire des ponts, des salles de classes ou autres infrastructures de tout genre alors que ces tâches ne relèvent aucunement de ses prérogatives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.