Hémicycles d'Afrique
A la Une Guinée

Guinée : Polémique autour du congé parlementaire de l’opposant Mamadou Sylla

L’opposant parlementaire, Amadou Sylla en compagnie de ses collègues députés © mosaiqueguinee.com
L’opposant parlementaire, Amadou Sylla en compagnie de ses collègues députés © mosaiqueguinee.com

Alors que la situation sociopolitique de la Guinée vacille, Mamadou Sylla, chef de file de l’opposition parlementaire s’offre un congé parlementaire avec ses pairs. Cette absence durera 1 mois selon son cabinet.

Par Jean-Louis HEDEGBE

L’honorable Mamadou Sylla, leader de l’Union Démocratique de Guinée et Chef de l’opposition parlementaire a annoncé ce lundi 9 août 21 qu’il va en congé politique avec ses collaborateurs. Une première dans l’histoire politique guinéenne où un parti politique s’octroie du repos loin de l’actualité sociopolitique. Selon Mamadou Sylla, il est temps que les partis politiques guinéens se donnent du repos après des mois de travail. Cela doit être désormais inculqué dans les habitudes.

Ce congé politique durera un mois. Ils feront donc leur rentrée le 4 septembre 2021. Pendant cette période, toutes les activités politiques seront stoppées et aucune communication ne sera faite, ni par lui, ni par ses collaborateurs. « Je suis en congé. Parfois, il faut se reposer. C’est une première dans l’histoire politique de la Guinée que des politiques se mettent en congé. Nous, nous voulons insérer cela. Quand on travaille durant au moins 11 mois de l’année, il faut qu’on observe au moins un mois de repos. Surtout que présentement, il y a trop de pluies et les gens (collaborateurs Ndlr) n’ont pas le temps de venir. Donc, que ça soit l’UDG mon parti, la CORED Guinée ainsi que le chef de file de l’opposition et ses conseillers, nous sommes tous en congé jusqu’au 4 septembre, date de notre rentrée », a-t-il précisé.

Ce congé qu’il s’octroie crée des réactions diverses au sein de l’opinion publique. Des Guinéens soutiennent que cela pourrait ralentir les travaux dans un contexte où le pays a plus que jamais besoin de leurs efforts pour relever certains défis sociocommunautaires. D’autres estiment qu’un tel congé est normal après tant de travaux de dure labeur. Ces différentes réactions n’ont pourtant pas émoussé les ardeurs de l’opposant qui a promis ne plus communiquer pendant toute la période.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d❜Afrique

GRATUIT
VOIR