Hémicycles d'Afrique
Tunisie

« Il appartient au président Saïed d’approuver et de ratifier la loi de finances », députée Mouna Kraiem

La députée Mouna Kraiem préconise une adoption du budget par décret
La députée tunisienne Mouna Kraiem © tunisienumerique.com

La députée Mouna Kraiem a déclaré qu’en l’absence du Parlement, il appartient au Président Saied d’approuver et de ratifier la loi de finances conformément aux dispositions en vigueur en la matière. 

Par  Merveille Sagbohan

Mouna Kraiem, professeure de droit constitutionnel et députée au Parlement, a fait savoir qu’en l’absence d’un parlement, la loi de finances complémentaire de l’année 2021 et la loi de finances de l’année 2022 seront approuvées et ratifiées par le Président de la République, Kais Saied. Ceci par voie de décrets présidentiels. Au micro de Wassim Ben Larbi, la députée a indiqué que la seule alternative possible pour sortir de cette impasse est l’exercice du Président Kais Saied de toutes les prérogatives du Parlement sur le plan législatif et notamment en ce qui concerne le projet de loi de finances. 

« Nous essayons de trouver des brèches juridiques et des solutions salvatrices pour des problèmes inédits, voire illogiques », a souligné Mouna Kraiem. Elle a ajouté que la Tunisie traverse  « une période critique sur le plan politique et juridique et que la sortie de crise ne semble pas être pour demain ». Rappelons que le gel du Parlement date du 25 juillet 2021 et a connu un prolongement jusqu’à nouvel ordre du Président Kais Saied.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR