Hémicycles d'Afrique
A la Une Kénya

Kenya : Des députés désapprouvent l’accord commercial avec le Royaume-Uni

Des députés désapprouvent l’accord commercial avec le Royaume-Uni

Les parlementaires kenyans ont vertement contesté les clauses contenues dans le nouvel accord commercial que le Kenya a signé avec le Royaume-Uni. Mais ce dernier demande aux autorités kenyanes de ne plus modifier, ni exprimer leurs réserves sur cette clause.

Au cours d’une rencontre avec les représentants du ministère du commerce, des députés ont clairement affirmé que la clause de l’accord de partenariat économique (APE) entre les deux pays érodait la souveraineté du Kenya. Ils ont donc exigé, à la limite, que le parlement se saisisse du dossier et soit autorisé à modifier ou à émettre des réserves sur cet accord commercial.

Pour ces députés, cet accord commercial viole les dispositions de la loi de 2012 sur l’élaboration et la ratification des traités qui donne quand même à l’Assemblée nationale le pouvoir d’approuver ou de rejeter un traité avec réserves. Et pour le député Jude Njomo, élu de la ville de Kiambu, cet acte du CS for trade est illégal.

Après 25 ans d’échanges commerciaux entre le Kenya et le Royaume-Uni, le nouvel accord commercial qui attend toujours l’approbation des deux chambres des représentants pourra imposer 82,6% des droits des produits originaires du Royaume-Uni.

Mais les députés kenyans entendent œuvrer pour apporter des modifications conséquentes à l’accord commercial. Une volonté que le partenaire semble ne pas approuver.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR