Hémicycles d'Afrique
A la Une Kénya

Kenya : La députée Waruguru entend adresser une demande d’explication au Président Uhuru Kenyatta

Women's Rep. aka 'Mrembo wa Laikipia' Catherine Waruguru busted © Capital News
Women's Rep. aka 'Mrembo wa Laikipia' Catherine Waruguru busted © Capital News

 La représentante du comté de Laikipia, Catherine Waruguru, a déclaré qu’elle demanderait une déclaration au Parlement pour savoir d’où provenaient les différends entre le Président Uhuru Kenyatta et son vice-président William Ruto. Elle l’a fait savoir à l’occasion de la cérémonie de remise des diplômes de 300 jeunes dans la région de Laikipia.

Par Gloria R. Dossou

 Le Kenya est impatient de savoir d’où viennent les désaccords entre les deux dirigeants nationaux, surtout qu’elles affectent l’économie nationale. C’est ce que souligne la députée Cathérine Waruguru au cours de la cérémonie de remise des diplômes de 300 jeunes dans la région de Laikipia. Ceci à l’issue d’une formation en construction qui a pour objectif de se conformer à la tendance changeante de la technologie dans l’industrie. Ladite formation qui dure une semaine est une initiative de trois sociétés à savoir : la National industrial training authority, la National construction authority et Eurofix industries limited.

Le législateur a aussi noté que la question liée aux différends entre le Président Uhuru Kenyatta et son vice-président William Ruto devrait être traitée le plus tôt possible. Pour elle, cela permettra d’éviter les tensions surtout à l’approche des élections générales de l’année prochaine. « Je tiens à avertir Amos Kimunya, le chef de la majorité à l’Assemblée nationale, de ne pas s’asseoir sur ma déclaration lorsque je la présenterai. Nous voulons savoir ce qui s’est passé entre les deux », a-t-elle ajouté. Suivant ces propos, la relation entre le Président et son vice-présidebnt s’assimile à une famille où le mari et la femme ont divorcé mais que cette dernière continue de se promener avec le certificat. 

« Lorsque le comté a été touché par le coronavirus, nous ne les avons pas vus donner une aide alimentaire aux pauvres malgré que certains d’entre eux possèdent des entreprises de minoterie de maïs. Lorsque notre peuple est attaqué par des bandits à Laikipia, nous ne les entendons ni ne les voyons », poursuit-elle dans son allocution, démontrant que le chef de l’ODM, Raila Odinga, qui est censé être le chef de file de l’opposition, profite actuellement des attributs du pouvoir. Elle avertit par ailleurs que si Raila est dirigé par le caucus « milliardaire » de la montagne en tant que candidat présidentiel, il est voué à l’échec.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR