Vue partielle de l’Assemblée nationale de Libéria © IFEX / HA
Vue partielle de l’Assemblée nationale de Libéria on January 26, 2015 in Monrovia, Liberia. © IFEX / HA

Les députés libériens ont envisagé la création, bientôt, d’une ligne budgétaire pouvant permettre de subventionner les radios communautaires du pays. La mesure ne concernera pas les radios privées appartenant à des hommes politiques, mais que gèrent les populations elles-mêmes. Les parlementaires estiment que les radios communautaires font des merveilles dans les comtés.

 

Par Hassan Ahmed

« Nous examinons les crédits destinés à la radio d’État et au ministère de l’information, de la culture et du tourisme. Je demande honnêtement à l’honorable plénière d’attribuer à l’agence de presse libérienne (LINA), en collaboration avec l’Association des radios communautaires de Liberia (LINA), un poste budgétaire important pour subventionner les radios de ses communautés rurales (ALICOR) ». C’est la doléance du député Francis Dopoh du district 3 de la région de River Gee en début de mois à l’Assemblée nationale libérienne. Dans une démarche de redynamisation des actions de ces canaux communautaires d’information et donnant suite à cette demande du député, le parlement a mis en place un comité mixte devant s’occuper de ce dossier.

Le comité mixte mis sur pied devrait mener les réflexions nécessaires pour rendre son rapport final le 6 août prochain, une semaine après l’ouverture, le 29 juillet 2019, de la nouvelle session parlementaire. Mais en attendant la conclusion des travaux de ce comité mixte, le député Dopoh a déclaré que la qualité de l’information et la fréquence fournie dans les différentes langues vernaculaires sont propices au niveau de réalisation démocratique et d’intérêt pour le processus de gouvernement du pays.

« Nous espérons qu’au moins 5 000 dollars US devraient être versés à une station de radio communautaire à titre de subvention. L’argent ne devrait pas contrôler les radios communautaires, mais aider à mieux fonctionner et développer des radios communautaires afin de poursuivre leurs programmes d’information », a vivement soutenu le député Dopoh lors de sa proposition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.