Hémicycles d'Afrique
A la Une Algérie

Loi de finances 2022 : Le FMI félicite le Parlement algérien

Les parlementaires algériens durant une séance de vote © challenges
Les parlementaires algériens durant une séance de vote © challenges

Le Parlement algérien a reçu le satisfecit du Fonds monétaire international (FMI) pour avoir adopté la loi de finances 2022. Le satisfécit a été exprimé dans un message de félicitations du conseil d’administration du FMI adressé au gouvernement algérien.

Par Merveille Sagbohan 

La loi de finances 2022, adoptée par le Parlement algérien, a reçu le satisfecit du FMI au travers d’un message de félicitations de son conseil d’administration adressé au gouvernement algérien. Selon un communiqué du ministère des finances, le FMI félicite en effet l’Algérie pour « la stratégie de relance de la croissance et de réduction de la dépendance de l’économie vis-à-vis des hydrocarbures, tout en partageant les priorités de réformes identifiées pour aider à la transition du pays vers un modèle de croissance plus inclusif et durable ». Le FMI a par ailleurs « salué les réformes envisagées par l’Algérie et le nouveau Plan d’action du gouvernement »

Le message indique qu’« en dépit de ce contexte de pandémie, une reprise progressive est en cours en Algérie, même si quelques vulnérabilités persistent encore, en raison des répercussions de la Covid-19 et de la prépondérance des hydrocarbures dans la structure de l’économie algérienne ». Le conseil d’administration du FMI a également souligné qu’un « mix de politiques calibrées permettrait de soutenir la stabilité macroéconomique et promouvoir une croissance durable, résiliente et inclusive ».

Toutefois, le FMI a mis l’accent sur la nécessité de poursuivre les efforts de la consolidation budgétaire, en adaptant son rythme et sa composition à l’évolution de la pandémie et aux conditions économiques nationales.Ceci afin de protéger les populations les plus vulnérables. Le conseil d’administration du FMI recommande donc à l’Algérie « une politique monétaire bien calibrée, associée à une plus grande flexibilité du  taux de change », qui « pourrait aussi soutenir les efforts de stabilisation ».

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR