Hémicycles d'Afrique
A la Une Actualité Malawi

Malawi : Le parlement corse la loi sur la présidentielle

Les parlementaires malawites ont adopté une loi qui fixe désormais les conditions d’une élection présidentielle. Suivant cette législation, la notion de la majorité a été revue.

Par Josaphat Finogbé

Un vote in extremis au parlement du Malawi au sujet de la loi fixant les conditions d’élection à la présidentielle dans le pays. 93 voix pour, 80 contre, c’est le verdict final de ce vote qui définit la majorité absolue des voix comme le seuil nécessaire à l’élection du Président.

Désormais, suivant cette loi, tout candidat devrait recueillir une majorité de plus de 50% des voix avant d’être déclaré élu Président à l’issu d’une élection. La loi adoptée au Parlement prévoit en conséquence qu’un second tour de scrutin sera disputé « dans un délai de trente jours » après le premier si ce seuil n’était pas atteint pour départager les deux candidats arrivés en tête.

Le parlement s’est aussi conformé à la décision de la justice qui a annulé l’élection de mai 2019. Les députés en ont profité pour annoncer la tenue d’une nouvelle élection présidentielle pour mai prochain.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR