Issiaka Sidibé, président de l’Assemblée nationale du Mali © Parlement malien
Issiaka Sidibé, président de l’Assemblée nationale du Mali © Parlement malien

La représentation nationale malienne a échangé ce mercredi 9 octobre avec le représentant résident de l’ONU sur les opérations de la Minusma au sujet du maintien de la paix dans le pays.

 

Par Romuald Affedjou

Les échanges entre le Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies, Mahamat Saleh Annadif et les parlementaires ont essentiellement porté sur la mise en œuvre de l’accord pour la paix au Mali et le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Au menu des discussions également, la question sécuritaire au Mali, le processus de paix dont la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger signé entre le gouvernement malien et les groupes armés le 15 mai et 20 juin 2015 à Bamako.

Issiaka Sidibé, président de l’Assemblée nationale malienne dans son intervention s’est dit satisfait de cet échange entre l’institution qu’il dirige et la mission onusienne au Mali. Selon lui, la rencontre  démontre l’implication des forces vives de la nation dans la mise en œuvre de l’accord de paix. L’occasion a été pour lui, de témoigner à la MINUSMA toute sa gratitude compte tenu du rôle important qu’elle joue pour le retour de la paix au Mali.

Mahamat Saleh Annadif, représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies, quant à lui, est revenu sur les nombreux défis relatifs à l’instauration de la paix, la sécurité au centre, les différentes réformes en lien avec la défense et les mécanismes de coordination dans les régions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.