Hémicycles d'Afrique
A la Une Mauritanie

Mauritanie : Les parlementaires autorisent enfin la bi-nationalité

Mauritanie : Les parlementaires autorisent enfin la bi-nationalité
Les députés mauritaniens ont adopté ce lundi 27 juillet, à l’unanimité, le projet de loi portant sur la réhabilitation de la Haute cour de justice © AN/Mauritanie

Les députés mauritaniens ont adopté ce mardi 27 juillet 2021, la loi portant sur la double nationalité. C’est à l’unanimités des députés présents ou représentants à l’hémicycle ce mardi.

Les Mauritaniens pourront désormais disposer de deux nationalités s’ils le souhaitent. Longtemps condamnée par les défenseurs des droits de l’homme, la décision d’interdire une double nationalité est désormais révolue dans le pays. Les députés, après examen du projet de loi du gouvernement, ont adopté la loi portant la double nationalité en Mauritanie.

Cette nouvelle disposition législative vient modifier celle en vigueur depuis 1961 qui interdisait l’appartenance à un autre Etat. Selon ce code de 1961, « perd la nationalité mauritanienne, le Mauritanien majeur qui acquiert volontairement une nationalité étrangère ». Et pour acquérir une nouvelle nationalité, il fallait adresser une note au Président de la République qui l’autorise à travers la prise d’un décret. « Tout Mauritanien perdait automatiquement sa nationalité d’origine en cas d’obtention d’une seconde nationalité sans autorisation préalable du chef de l’Etat mauritanien », stipulait l’ancienne législation.

Certaines personnalités ou des personnes qui occupent certaines fonctions sont exemptées de cette nouvelle loi que les parlementaires ont adoptée ce mardi sur la double nationalité. Il s’agit du Président de la République, le Premier ministre, le président de l’Assemblée nationale, les chefs militaires et sécuritaires et les fonctions régaliennes de l’Etat.

Pour le ministre de la justice, Mohamed Mahmoud Ould Cheikh Abdoullah Ould Boya, il s’agit d’une grande avancée et la concrétisation de la promesse du Chef de l’Etat, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, aux fins de régler ce problème des Mauritaniens de la diaspora. Ces derniers qui ont obtenu la nationalité d’un autre pays, mais qui veulent toujours garder les liens étroits avec leur pays d’origine et avec leurs familles. Les Mauritaniens de la diaspora ont aussi salué un geste salutaire et conciliant.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d❜Afrique

GRATUIT
VOIR