Les parlementaires lors de l’adoption de la loi sur la garde ce vendredi 1er novembre 2019 © Le Sahel
Les parlementaires lors de l’adoption de la loi sur la garde ce vendredi 1er novembre 2019 © Le Sahel

Les députés nigériens ont adopté à l’unanimité la loi relative au statut de la garde nationale dans le pays ce 1er novembre 2019.

 

Par Hassan Ahmed

Par cent trois (103) voix favorables, zéro (00) contre et zéro (00) abstention, les parlementaires nigériens ont approuvé le projet de loi modifiant et complétant l’ordonnance n°2010-61 du 07 octobre 2010 portant Statut du personnel de la Garde Nationale du Niger (GNN).

Selon les explications qui ont précédé le vote de cette loi, la modification de l’ordonnance n°2010-61 fait suite aux insuffisances constatées notamment en matière d’avancement de ces agents dans leur corporation. Dans le processus de paix dans le pays, un accord a été signé avec les différentes rebellions pour une intégration au sein de la GNN. Ces anciens rebelles ont d’office bénéficié de grades au sein des forces de défense. L’adoption donc de ce projet de loi par les parlementaires harmonisera désormais les textes aux fins de leur permettre d’évoluer ensemble dans les mêmes conditions. Ce sera aussi un cadre législatif qui permettra également aux officiers méritants d’évoluer dans la hiérarchie de leur corps.

Les députés ont unanimement salué le vote et soutiennent qu’il s’agit d’un pas décisif pour corriger ce que d’aucuns qualifiaient d’injustice dans la corporation.  Au cours de cette même plénière ce vendredi, le projet de loi modifiant et complétant la loi N°2015-01 du 13 janvier 2015 portant statut de la Chefferie traditionnelle en République du Niger a été adopté.

Aussi, ont-ils approuvé le projet de loi autorisant la ratification de la Convention N°121 sur les prestations en cas d’accidents du travail et de maladies professionnelles de l’OIT, adoptée le 8 juillet 1964 à Genève (Suisse) en marge de la 48ème Session ordinaire de la Conférence générale de l’Organisation internationale du travail (OIT).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.