Hémicycles d'Afrique
A la Une Niger

Niger : Les députés à la quête des connaissances budgétaires

Les députés à la quête des connaissances budgétaires
Les députés à la quête des connaissances budgétaires

Les députés nigériens sont en formation depuis ce jeudi 3 juin 2021 sur les rouages qui entourent l’étude d’un projet de loi des finances. En présence de la deuxième vice-présidente de l’institution parlementaire, ces élus du peuple pourront sortir de cette formation mieux aguerris pour mieux connaitre des question budgétaires.

Familiariser les députés sur le programme, le débat d’orientation budgétaire et les documents qui accompagnent les projets de loi des finances. Tel est l’objectif que vise cette formation à l’intention des parlementaires au cours de cette première session ordinaire de l’année ; la session des lois. Le budget programme est certes un outil nouveau, mais constitue l’une des recommandations pour une gestion efficace des finances au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Et pour la deuxième vice-présidente de l’Assemblée nationale, Hadiza Seyni, cette formation vient à point nommé afin de permettre aux députés d’être mieux outillés en attendant la transmission, l’Assemblée nationale, du projet de loi des finances, exercice 2022 de la République du Niger. A la fin de cette formation, les députés devront être capables de maitriser le document de programmation pluriannuel des dépenses, les projets annuels de performance, les rapports annuels de performance.

Pour justifier l’intérêt de cette formation, le président de la commission des lois au sein de l’institution a fait savoir que 2/3 des députés sont nouveaux. Sur les 166 députés, seulement 42 sont donc des anciens qui ont pu renouveler leur mandat électif. C’est donc la raison fondamentale qui a poussé la commission des lois à organiser cette formation avec l’accord et l’accompagnement du ministère des finances.

En attendant la session budgétaire qui s’ouvre le dernier trimestre de l’année, les députés devront continuer cette première session ordinaire qui est toujours en cours et qui constitue une session des lois.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR