Hémicycles d'Afrique
A la Une Niger

Niger – Maradi : Le nouveau gouverneur Chaibou Aboubacar prend contact avec les responsables religieux

Chaibou Aboubacar, nouveau gouverneur de la région de Maradi au contact avec les responsables de service de la région, ce mercredi 17 novembre 2021 © anp.ne
Chaibou Aboubacar, nouveau gouverneur de la région de Maradi au contact avec les responsables de service de la région, ce mercredi 17 novembre 2021 © anp.ne

Le nouveau gouverneur de la région de Maradi, Chaibou Aboubacar était ce mercredi 17 novembre 2021 aux côtés des différents responsables de service de la région. L’objectif de cette rencontre vise à prendre contact avec ces derniers.

Par Jean-Louis HEDEGBE

Chaibou Aboubacar est depuis le 28 octobre 2021, le nouveau gouverneur de la région de Maradi. En effet, depuis sa prise de fonction, c’est pour la première fois qu’il prend contact avec sa base et en particulier ses premiers collaborateurs responsables. Une rencontre qui intervient au lendemain des événements tragiques de Kondago dont l’effondrement de mine d’or et l’incendie de l’école primaire AFN de Maradi.

La séance a pris son envol après la présentation individuelle de tous les chefs de service. A l’entame de son discours, Chaibou Aboubacar a exprimé sa reconnaissance pour l’honneur qui lui a été fait, en tant que premier représentant du Président de la République dans la région de Maradi. « En vous conviant à la présente assise, l’occasion m’est offerte pour la prise de contact officielle avec les cadres techniques régionaux, mais également échanger avec vous sur les sujets d’intérêt commun » a-t-il fait savoir. En abordant les questions relatives au développement de la région, Chaibou Aboubacar a déclaré que Maradi dispose d’importantes potentialités et atouts, un potentiel en ressources naturelles et un important capital bétail de plus de 9 millions de têtes. Mais malgré cette richesse, plusieurs irrégularités sont notées.

« La région est sujette à d’importants défis dont entre autres la démographie galopante (4.523.438 habitants en 2020) et un fort taux de natalité, 3,7%, un indice synthétique de fécondité, l’un des plus élevés au monde (7,8 enfants par femme) ; l’accès aux services sociaux de base ; le faible taux de scolarisation de la jeune fille ; la situation des classes en paillottes et l’analphabétisme d’une frange de la population », a affirmé le nouveau gouverneur de Maradi. Il a par ailleurs ajouté que sur « le plan environnemental, il y a les conditions climatiques, peu favorables, et un déséquilibre entre l’exploitation des ressources et leur disponibilité ».

Pour faire face à ces problèmes et relever les défis, Chaibou Aboubacar a imploré le soutien de tous ses collaborateurs. « Au vu de ce qui précède, vous conviendrez avec moi que la tâche est ardue face aux multiples enjeux de développement de la région » – « chacun de nous doit faire preuve de déterminisme et d’un ferme engagement pour concourir à l’atteinte des objectifs que le Président de la République s’est fixés », a-t-il laissé entendre avant d’appeler ceux-ci « à cultiver l’esprit de franche collaboration, de ponctualité, d’assiduité et de rigueur dans le travail, chacun dans son domaine ».

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR