L’Etat de Kaduna, au Nigeria © Connect Nigeria
L’Etat de Kaduna, au Nigeria © Connect Nigeria

Des hommes armés ont kidnappé dans la journée de ce vendredi 30 août 2019 des membres de l’Assemblées de Kaduna.

 

Par Daphney Gbètogbé

Des enlèvements sont devenus récurrents au Nigeria depuis l’installation, sur le territoire, de la secte islamique Boko Haram. Ce vendredi 30 août, c’est le député Suleiman Dabo, de l’Assemblée de l’Etat de Kaduna qui en a été victime. Alors qu’il conduisait son véhicule Toyota Camry, des ravisseurs l’ont intercepté et demandent des rançons pour sa libération.

Suleiman Dabo est législateur issu de la circonscription de Zaria. Son enlèvement a été confirmé par le porte-parole du commandement de la police de l’État de Kaduna, Yakubu Sabo. Ce dernier annonce qu’un véhicule et une carte d’identité ont été retrouvés sur les lieux de l’incident par une patrouille de police de la région.

Dans la même journée de ce vendredi 30 août, le président national d’Action Alliance (AA), Kenneth Udeze, avait également été enlevé par des assaillants armés. Cette deuxième victime, après avoir reçu plusieurs SMS lui signalant des retraits anormalement opérés sur son compte bancaire, avait décidé de vérifier ledit compte au niveau de sa banque. C’est donc devant la succursale de la Banque Zénith à Dutse Alhaji, Abuja, que l’homme a été enlevé.

La police rassure des efforts qui seront déployés afin de reprendre ces victimes des mains de leurs ravisseurs saines et sauves. L’Etat central entend aussi jouer sa participation dans la libération de ces personnalités kidnappées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.