Hémicycles d'Afrique
A la Une Nigeria

Nigéria – État de Sokoto : Le gouverneur Aminu Tambuwal renforce la loi sur les droits de l’enfant

Aminu Tambuwal, gouverneur de l'État de Sokoto au Nigéria © premiumtimesng.com
Aminu Tambuwal, gouverneur de l'État de Sokoto au Nigéria © premiumtimesng.com

Ce lundi 22 novembre 2021, le gouverneur Aminu Tambuwal, de l’État de Sokoto, a procédé à la promulgation de la loi sur la protection de l’enfance de l’État de Sokoto. Cette loi avait été adoptée par la Chambre de l’Assemblée de l’État.

Par Jean-Louis HEDEGBE

L’État de Sokoto au Nigéria vient de faire un pas vers le renforcement des droits des enfants à travers une loi sur la protection de l’enfance. Aminu Tambuwal, gouverneur de Sokoto, a promulgué la loi visant à améliorer les conditions des enfants dans l’État. Il s’agit d’une loi qui vient renforcer la loi sur les droits de l’enfant de 2003 promulguée par le gouvernement fédéral du Président Olusegun Obasanjo. 

En remerciant les acteurs qui ont contribué à l’adoption de ladite loi et qui ont veillé à ce qu’elle soit conforme aux préoccupations culturelles et religieuses de l‘Etat, le gouverneur a fait savoir que c’est une loi que son administration tient à cœur. “Nous avons déployé des compétences législatives pour assurer des relations de travail harmonieuses avec la législature, car nous avons 16 législateurs du All progressive congress (APC) contre 14 membres du Parti démocratique du peuple (PDP) dans la maison. Nous avons la meilleure loi sur la protection de l’enfance et le VAPP, que nous exhortons les autres États à imiter alors qu’ils traduisent les préoccupations des citoyens de l’État », a déclaré Aminu Tambuwal.Pour lui, la loi sur l’interdiction de la violence contre les personnes (VAPP) a également été signée par son administration, qui a également manifesté l’engagement du gouvernement à mettre fin à toutes les formes de violence sexiste (VBG), d’abus sexuels et d’anomalies connexes dans la société. Aminu Tambuwal a par ailleurs réitéré son engagement à continuer à œuvrer pour être à la hauteur des attentes de la population, et surtout en ce qui concerne la protection de la vie des enfants et des femmes en pleine croissance à Sokoto.

Il faut préciser que la cérémonie de promulgation de la loi a connu la présence du coordinateur humanitaire résident des Nations Unies au Nigeria, Edward Kallon, le responsable de terrain de l’UNICEF à Sokoto, Maulid Warfar, le représentant de Plan international et d’autres dignitaires.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR