Hémicycles d'Afrique
A la Une Nigeria

Nigeria : L’Assemblée nationale œuvre pour l’égalité du genre dans la gouvernance fédérale

Femi Gbajabiamila, président de la Chambre des représentants du Nigéria en audience © thecable.ng
Femi Gbajabiamila, président de la Chambre des représentants du Nigéria en audience © thecable.ng

Le mercredi 10 novembre 2021, le président de l’Assemblée nationale nigérienne, Femi Gbajabiamila, a dévoilé les projets de l’institution sur la promotion du genre dans la gouvernance fédérale. C’était à l’occasion d’un tête-à-tête avec une délégation de l’Association parlementaire du Commonwealth (CPA) à Abuja.

Par Jean-Louis HEDEGBE

Une délégation de l’Association parlementaire du Commonwealth (CPA) était en visite ce mercredi 10 novembre 2021 au Nigeria. Au cours de cette visite, la délégation a eu un échange avec le président de la Chambre des représentants Femi Gbajabiamila sur la question de l’inclusion du genre dans la gestion des fédérations. 

À en croire Femi Gbajabiamila, la Chambre des représentants travaille constamment pour l’inclusion d’un plus grand nombre de femmes dans la gouvernance. Ceci par un processus d’amendement constitutionnel qui d’ailleurs est en cours. Selon l’article 14 (3) de la Constitution de 1999 « la composition du gouvernement de la Fédération ou de l’une de ses agences et la conduite de ses affaires doivent être menées de manière à refléter le caractère fédéral du Nigéria et la nécessité à promouvoir l’unité nationale et également à imposer la loyauté nationale. Ceci permettra de garantir ainsi qu’il n’y aura pas de prédominance de personnes provenant d’un petit nombre d’États ou de quelques groupes ethniques ou autres dans ce gouvernement ou dans l’un de ses organismes ».

Il a également ajouté que l’Assemblée nationale continue d’œuvrer pour certains projets de loi visant à promouvoir davantage d’opportunités pour les personnes vivant avec un handicap (PLWD). « Ce que nous faisons, c’est que nous traversons un processus d’amendement constitutionnel » – « Nous examinons les questions de genre de manière à aborder les deux côtés. Même dans la manière dont nous appliquons le principe du caractère fédéral, nous voulons aller au-delà de l’ethnicité pour inclure également le genre et les autres. », a déclaré Femi Gbajabiamila, président de l’Assemblée nationale du Nigeria.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR