Hémicycles d'Afrique
A la Une Portrait

Ninon Pachel Gouamba

En juillet 2017, le parlement congolais a renouvelé sa chambre basse. Deux ans après le passage à la nouvelle république en novembre 2015, l’hémicycle congolais a vu débarquer de tout nouveaux visages et surtout une nouvelle génération d’hommes politiques. Parmi eux, Ninon Pachel Gouamba. Portrait d’un nouveau venu qui s’inscrit dans une dynamique de relève générationnelle. 

« Aux âmes bien nées l’avenir n’attend point le nombre d’années » dit l’adage. A seulement 36 ans, l’élu de la 4ème circonscription de Ouenzé a été élu secrétaire de la commission santé, affaires sociales, famille et genre de l’Assemblée nationale lors de la session inaugurale de la 14ème législature. Une cerise sur le gâteau pour ce jeune élu député  en juillet 2017. « Je perçois cette élection comme un gage de confiance en ma personne, mais aussi en la jeune classe politique de mon pays dont je suis l’une des composantes, notamment dans sa capacité à mener à bien la gestion de la chose publique » lâche t-il. Jusqu’ici, ce trentenaire qui a visiblement le coeur sur la main était surtout connu pour ses actions dans le « social ».

Président d’honneur de la fondation  Ninon Gouamba, ce titulaire d’un BTS en gestion des entreprises et administrations complété par un Master2 en administration publique et gestion des collectivités locales aime jouer la carte de la proximité.  Visite de malades, don de forage d’eau afin de permettre à un grand nombre de personnes de consommer de l’eau potable dans un pays où cette denrée se fait de plus en plus rare, les actions de Ninon Gouamba ont conquis plus d’un  habitant pour qui son élection est une suite logique. Le 24 février dernier sa fondation a mobilisé de nombreux jeunes de sa circonscription pour une collecte de sang. Objectif, appuyer le Centre Nationale de Transfusion Sanguine et par conséquent venir en aide aux populations qui peinent parfois à trouver du sang dans les hôpitaux. «Donner de son sang, c’est sauvé des vies ; donner de son sang c’est donné du sourire à ceux de nos compatriotes qui sont en difficulté » affirme Ninon Pachel Ngouamba qui a d’ailleurs fait de ce geste une habitude. « Nous organiserons cette collecte tous les deux mois ». Un élan de solidarité qui touche ses mandants et bien au delà.

Mais pour l’élu de Ouenzé 4, le combat ne s’arrête pas là, puisque le jeune député semble avoir pris la mesure des enjeux : « mon entrée en politique pourrait être résumée par le dicton qui dit  si vous ne vous occupez pas de la politique, la politique s’occupera de vous. Il me fallait en tant que citoyen congolais, participer modestement par mes idées au débat politique dans mon pays, afin d’impulser une nouvelle dynamique qui trouve son fondement dans la concrétisation des idéaux. C’est-à-dire, passer d’une politique des slogans à celle de la matérialisation de la pensée ». Des politiques concrètes, c’est bien ce que le peuple attend de ces représentants. Dans un Congo fragilisé par une crise socio politique, économique et sécuritaire, avec des populations qui ne savent plus vraiment à quel saint se vouer, ce jeune député qui dit « s’inscrire dans une dynamique de relève générationnelle de la classe politique congolaise » saura t-il, avec d’autres, sortir des sentiers battus  pour le plus grand bonheur du peuple? Seul l’avenir nous le dira.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR