Hémicycles d'Afrique
A la Une Ouganda

Ouganda : Le député Mathias Mpuuga plaide pour l’augmentation des allocations sanitaires

Mathias Mpuuga, député ougandais qui plaide pour une allocation budgétaire dans le secteur de la santé © The Independent Uganda
Mathias Mpuuga, député ougandais qui plaide pour une allocation budgétaire dans le secteur de la santé © The Independent Uganda

Le chef de l’opposition au parlement, le député  Mathias Mpuuga, a exhorté le gouvernement à augmenter les allocations budgétaires dans le secteur de la santé. Il l’a fait savoir à l’occasion d’un événement de collecte de fonds à cet effet.

Par Gloria R. DOSSOU

Présidant la collecte de fonds pour le centre de santé Kyambala III dans le district de Kalungu, le député Mpuuga a pris note des défis auxquels sont confrontés les établissements de santé gouvernementaux.

Pour lui, « la plupart des nouveaux districts manquent d’hôpitaux, le seul établissement gouvernemental que vous pouvez trouver est un centre de santé III qui est également mal équipé, ce qui oblige nos gens à parcourir de longues distances pour accéder aux services de prestataires privées ». 

Selon le système national de santé, chaque district devrait avoir un hôpital général. Mais de nombreux districts n’ont pas réussi à faire passer leurs centres de santé au statut d’hôpital. Ceci, en raison d’un financement insuffisant. Parmi eux, figure le district de Kalungu qui gère un centre de santé depuis sa création en 2010.

« Je suis conscient que Kalungu a beaucoup de défis…Le centre de santé de Kalungu IV manque d’un médecin, ce qui implique qu’il ne peut pas offrir la plupart des services attendus d’un établissement de santé à ce niveau. Ainsi, les patients doivent aller à l’hôpital Villa Maria, qui est une propriété privée. »a déclaré Mpuuga. Celui-ci suggère par ailleurs au gouvernement de conclure des partenariats avec des acteurs privés du secteur, afin de combler l’écart. « C’est l’un des problèmes que nous avons l’intention de résoudre conformément à notre programme législatif. Étant donné que les hôpitaux privés desservent la même population, le gouvernement doit les soutenir en fournissant des appareils médicaux et d’autres incitations, car les acteurs privés ont pu maintenir leur présence là où le gouvernement a échoué », a déclaré le député qui souhaite également que le gouvernement détache des médecins qualifiés dans des établissements de santé privés pour subventionner le coût des prestations.

Notons que Mpuuga avait contribué à hauteur de 5 millions de Shilling ougandais (Shs), soit 1 204,95 Euro pour équiper le service des enfants dans le centre de santé.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR