Hémicycles d'Afrique
A la Une Ouganda

Ouganda : Le député Nathan Igeme Nabeta maintient son titre au Parlement

Court of Appeal orders fresh elections for Jinja East © The Observer

Nathan Igeme Nabeta, député de la ville de Jinja, conserve toujours son siège parlementaire, malgré que son principal challenger, Paul Mwiru ait saisi le Tribunal pour contester sa victoire. Il s’agit d’une requête jugée sans fondement, selon le Tribunal.  

Par Gloria R. Dossou  

Le Tribunal a statué en faveur de Nathan Igeme Nabeta. Sa décision intervient après la saisine du Tribunal par Paul Mwiru, principal challenger du député Nathan Nabeta.  Ce dernier avait remporté la course avec 5 621 voix contre 5 355 voix de son plus proche challenger, Paul Mwiru qui a concouru sur le ticket du parti Alliance for national transformation (Ant). Paul Mwiru a contesté dès lors le résultat de sondage au motif que Nathan Nabeta était de connivence avec des responsables de la commission électorale pour commettre des fautes électorales. Pour lui, la commission électorale aurait manipulé les feuilles de pointage pour voler sa victoire et les résultats falsifiés pour montrer que Nathan Nabeta a obtenu 650 voix sur une population de 678 électeurs qui s’est présenté le jour du scrutin. Il a fait valoir que cela affectait considérablement le résultat final.

Par l’intermédiaire de son avocat, Peter Walubiri, Paul Mwiru a fait valoir qu’il était impossible pour les 678 électeurs de voter entre midi, date d’ouverture du bureau de vote, et 17 heures, date de fermeture pour les députés directement élus, comme cela était allégué. Ils ont ajouté que si les résultats du bureau de vote contesté étaient validés, Paul Mwiru remporterait la course sur les 53 autres bureaux avec 5 560 voix contre 5 167 voix pour Nathan Nabeta, soit une marge gagnante de 393 voix.

Mais le juge de la Haute cour Issa Sserunkuma a rejeté la requête avec dépens au motif que Paul Mwiru n’a pas présenté de preuves substantielles à l’appui de ses allégations. Cependant, Paul Mwiru a fait valoir qu’une partie de ses preuves cruciales n’avait pas été examinée par le même Tribunal, ce qui a affaibli le bien-fondé de la requête.

Nathan Nabeta n’était pas physiquement présent au Tribunal. Mais l’avocat de la CE, Eric Sabiiti, affirme que le Tribunal a rendu un jugement historique qui aidera à contrôler le nombre de pétitionnaires qui manipulent des preuves pour apaiser le Tribunal après avoir subi des pertes lors d’une élection. Nathan Nabeta a vu sa victoire contestée avec succès à deux reprises devant le Tribunal par Paul Mwiru pour son prétendu manque de documents académiques et de truquage.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d❜Afrique

GRATUIT
VOIR