Hémicycles d'Afrique
A la Une RD Congo

RD Congo : Christophe Mboso N’Kodia préside le nouveau bureau de l’Assemblée nationale

Christophe Mboso N'Kodia

Désigné doyen du bureau d’âge pour diriger provisoirement l’Assemblée nationale à la suite d’une mise en cause collective du bureau Mabunda par les députés nationaux, Christophe Mboso réussit à se faire élire à la tête du nouveau bureau définitif.

Par François Mukandila

C’est une série de pétitions dirigées contre les sept membres du bureau de l’Assemblée nationale qui donne une autre orientation à cette fin de session ordinaire de septembre. Étant collectivement accusés, le règlement intérieur dénie au bureau Mabunda de convoquer la plénière pour examen. C’est le supérieur administratif qui invite les honorables à l’hémicycle et procède à l’installation du doyen d’âge, Mboso N’kodia 77ans, secondé par les deux plus jeunes députés Gaël Boussa et Aminata Namasia.

Le fait déclencheur est l’adhésion massive des élus nationaux et différents cadres politiques à l’union sacrée pour la nation préférée par le Président Tshisekedi à la coalition post-électorale Fcc-Cach minée par de profondes divergences des points de vue dans la gestion du pays. Des transfuges du FCC et des grands partis d’opposition se joignent à Tshisekedi pour former désormais la nouvelle coalition, laissant sur la touche essentiellement « les purs et durs » de Kabila. Les appels à la résistance du FCC couplés de dénonciations n’ont pas empêché l’examen des pétitions ayant conduit à la déchéance de la présidente Mabunda et de son bureau.

La session extraordinaire convoquée le 5 Janvier pour pourvoir au remplacement vient de connaître son épilogue. Depuis le 3 février le nouveau bureau affiche complet avec le transfuge du FCC Mboso N’Kodia Pwanga (ABCE) élu président. Pour le seconder, Jean Marc Kabund (Udps/Tshisekedi) sorti de l’ancien bureau par les députés, retrouve son fauteuil dans le cadre de la nouvelle majorité. Banywesize Vital de l’Afdc est le deuxième vice-président. Lembi Libula (Mlc) est rapporteur et Collette Tshomba (FCC) occupe le poste de rapporteur adjoint réservé à l’opposition. Angel Tabu (MS-Ensemble) et Kanefu Mujiwa Jean Pierre (Adrp) sont élus respectivement questeur et questeur adjoint.

Cette recomposition de la majorité en pleine législature sonne le glas de l’ère Kabila dont les principaux lieutenants sont destitués. C’est le cas du premier ministre Ilunga Ilunkamba qui vient d’être déchu de ses fonctions en même temps que son gouvernement, par une motion de censure votée à l’Assemblée nationale.

Le nouveau bureau ainsi constitué ambitionne d’être pro actif dans le contrôle parlementaire et travailler sur les réformes attendues pour améliorer la gouvernance et la gestion électorale. Et pour Christophe Mboso, le tout nouveau bureau apportera tout le soutien nécessaire au Président de la République dans la réalisation de son mandat comme Chef de l’État et Président en exercice de l’Union africaine.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR