Hémicycles d'Afrique
A la Une Actualité RD Congo

RD Congo : La députée Solange Masumboko encourage l’entrepreneuriat féminin

La députée nationale, Solange Masumboko était au contact de ses mandants pour une reddition de compte. Elle en a profité pour leur apporter son soutien pour une autonomie socioéconomique.

Par François Mukandila
Accomplir son devoir de parlementaire qui exige une reddition de compte aux mandants après des travaux à l’Assemblée nationale. C’est à cet exercice que s’est pliée la députée nationale, Solange Masumboko en début de ce mois de janvier 2020. L’élue de la circonscription électorale de la Lukunga, a entamé ses activités de restitution par l’exposé du budget général de l’Etat adopté au parlement en septembre 2019.

Lors de sa rencontre avec les populations de la commune de Gombe, la députée Solange Masumbuko a succintement présenté les résultats de la session parlementaire aux membres associatifs qui ont répondu présent à son invitation. Ce budget, soutient-elle, permettra au gouvernement d’amorcer un début de solutions aux problèmes cruciaux de la population comme l’accès aux services sociaux de base.

L’insertion socio-économique de la personne vulnérable et l’autonomisation de la femme en particulier méritent bien plus que de simples mots. Pour y arriver, l’élue nationale, à la tête d’une initiative citoyenne dénommée Action pour le développement et l’autonomisation citoyenne (Adeac), a encouragé les femmes entrepreneures à s’investir davantage pour leur autonomie. Elle se dit aussi favorable à l’octroi de microcrédits à un taux presque zéro.

Dans ce sens, plus de trois cents femmes ont reçu un appui technique en termes d’échange d’expérience et témoignages. Cette capacitation s’est faite avec des femmes gérantes de petites unités de production issues du projet PADSP- E/PROCER/ Financement BAD, de la Caisse de Solidarité Populaire d’Epargne et de Crédit (CASOPEC), de VISION FUND.

« C’est une caisse populaire d’entraide et de solidarité mutuelle. Trois cents gérants de petites unités de production viennent de recevoir un appui, un accompagnement pour booster leur busines », a indiqué Solange Masumbuko.

Au cours de cette même rencontre, la députée a annoncé l’érection d’un marché moderne à Matadi kibala. Les femmes vendeuses sur le trottoir ont été donc sensibilisées à rejoindre le projet avec l’appui de la mairie et de la commune de Mont Ngafula. Ce projet a pour l’avantage d’offrir un environnement sain et de préserver la vie humaine des accidents de circulation fréquents à côté de l’ancien marché situait le long d’une route à forte circulation automobile. La représentante du peuple a, à cet effet, lancé un appel aux partenaires en vue de leur accompagnement pour la concrétisation de ce projet. Ce dernier permettra aux bénéficiaires de quitter l’informel pour le formel.

Les autres ont consulté aussi ces articles

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR