Hémicycles d'Afrique
A la Une Actualité RD Congo

RD Congo : Le député Albert Puela exige la démission du bureau de l’Assemblée nationale

Le député national, Albert Fabrice Puela, met en demeure de démissionner de tous les membres du bureau de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo.

 

Par Josaphat Finogbé

Dans la correspondance Réf : 089/CAB/HON.PAF/KYP/2020 en date du 7 juillet 2020 à Kinshasa, le député Albert Fabrice Puela exige, presque, la démission collective des membres du bureau de l’Assemblée nationale. Ceci, pour violation notamment de l’article 139 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale de la République du Congo.

En vertu de cet article et conformément aux dispositions constitutionnelles, « le bureau de l’Assemblée nationale détermine, par un règlement financier, approuvé par l’Assemblée nationale, les modalités d’exécution de la dotation de l’Assemblée nationale ».

Dans sa correspondance, le député national observe que la session parlementaire qui s’est ouverte le lundi 16 mars dernier devrait être clôturée trente (30) jours plus tard, donc le 15 avril. Le rapport complet de gestion financière, écrit le député Albert, aurait dû être présenté à la plénière au plus grand tard le 15 avril dernier.

« Passé cette date, le bureau est réputé démissionnaire de plein droit, en vertu de l’article 139 alinéa 6 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale », lit-on dans sa correspondance parvenue à notre rédaction.

Au vue donc de ces différentes observations, le député Puela met en demeure les membres du bureau de l’Assemblée nationale de « déposer au secrétariat de l’Assemblée nationale dans les  3 jours à compter de la réception de la présente, la lettre de démission de tous ses membres ».

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR