Retro 2018 : Ils ont fait vivre Hémicycles d’Afrique en 2018

Retro 2018 : Ils ont fait vivre Hémicycles d’Afrique en 2018

Ils sont conseillers municipaux, députés, sénateurs ou «gravitent» autour du parlement grâce à leur fonction. Voici la sélection, non exhaustive, de celles et ceux qui ont fait l’actualité sur notre site en 2018.

Par HA

Son portrait était intitulé « Guillaume Soro, Prince de la toile, chantre de la réconciliation nationale » pour sa présence remarquée sur la toile. Aujourd’hui encore, les réseaux sociaux restent un terrain de choix pour le président de l’Assemblée nationale de Côte d’ivoire. Au Congo, Isidore Mvouba, est désormais inscrit dans l’histoire politique pour avoir été élu premier président de l’Assemblée nationale de la nouvelle République, après l’adoption de la nouvelle Constitution  en novembre 2015. Son élection dénote surtout de sa fidélité au président Dénis Sassou N’guesso, d’ou le titre de son portrait : « Isidore Mvouba ou la fidélité sans faille ».

Au pays des hommes intègres, Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso continue de prouver sa fidélité aux valeurs de Thomas Sankara qu’il considère comme son mentor. « Bénéwendé Stanislas Sankara, quand la conviction nourrit la détermination » c’est le titre du portrait que nous lui avions consacré.

Symbole de la lutte contre l’esclavage en Mauritanie, Biram Dah Abeid n’a jamais été aussi déterminé. Libéré le 31 décembre dernier après 4 mois de prison, il se dit prêt pour la présidentielle de juin prochain 2019.

Cette nouvelle année sera pour l’honorable Patrick Muyaya, le début d’une nouvelle aventure parlementaire s’il réussit à se fait réélire. Dans une interview qu’il nous accordait en octobre dernier, cet ancien journaliste, député du Parti lumumbiste unifié (Palu), demandait un débat entre candidats à la présidentielle de son pays, sans succès.

L’année 2018 a connu l’élection de la première femme maire de Dakar, Soham El Wardini, ancienne adjointe de Khalifa Ababacar Sall à la maire de la capitale.

Jean-Pierre Fabre qui nous accordait la première interview du site HA a conduit avec d’autres, des manifestations qui ont parfois paralysé le Togo. Objectif, l’avènement du Togo nouveau. Le Congo nouveau, c’est aussi le vœu du député Denis Christel Sassou. Dans un livre paru en Mai 2018 et intitulé « Ce que je crois », le fils cadet du président congolais dressait le bilan de sa fondation « Perspectives d’avenir » et se projetait dans le futur.

Jeannot Ahoussou-Kouadio est entré dans l’histoire en 2018 comme le premier président du Sénat en Côte d’ivoire, une chambre qui n’existait pas jusque là. Difficile de ne pas évoquer dans cette sélection des personnages qui ont marqué la vie du site en 2018 sans mentionner l’unique femme présidente en exercice en Afrique. Sahle Work Zewde, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a été élue présidente de la République démocratique et fédérale d’Ethiopie par le parlement. Dans le même temps au Bénin, le parlement a levé l’immunité du député Mohamed Atao Hinnouho. Longtemps recherché par la justice de son pays pour une affaire de « faux médicaments », l’homme qui avait créé la surprise en se rendant lui-même devant le juge séjourne depuis lors à la maison d’arrêt de Cotonou.

C’est loin de son pays que Hama Amadou, lui, a appris qu’il a été déchu de son mandat de député. Arrivé deuxième à la dernière présidentielle de son pays le Niger, il vit en exil en France. Lui aussi vit en exil entre la France et l’Afrique du Sud. Et c’est au pays de Mandela que Francis Kalombo a annoncé sa démission du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (Pprd) dont il était le responsable de la jeunesse.

Jeune député dans son pays, Bobi Wine continue de bénéficier de la confiance de la couche juvénile qui lui voue d’ailleurs un soutien considérable. Très critique envers le régime en place et surnommé « le président du Ghetto », Bobi Wine avait été arrêté le 14 août 2018 en marge d’une manifestation de l’opposition. Ce qui avait alors soulevé un tollé dans tout le pays. Plus modéré, Marc-Aurèle Ganao Ngassebé est revenu, dans une interview, sur son parcours et son entré en politique. Député de Djambala centre au Congo, il fait partie de ceux qui ont décidé de tout raccrocher en occident pour rentrer et servir leur pays.

Il rêvait de diriger son pays le Cameroun. Député national, vice-président du Social Démocratic front (SDF), principal parti d’opposition, Joshua Osih était le candidat de son parti à la présidentielle du 7 octobre dernier, sans succès. Le succès, c’est bien ce qu’espère obtenir Ousman Sonko en février prochain au Sénégal, puisque ce député engagé s’est présenté à l’élection présidentielle. Une présidentielle que Soumaïla Cissé a jugée frauduleuse dans son pays. Arrivé deuxième, le principal challenger d’Ibrahim Boubacar Keita a longtemps contesté les résultats en organisant des marches, principalement dans la capitale. Le Mali c’est aussi des femmes engagées. Notre portrait sur celle qui représente l’exemple de la femme battante et déterminée, Haidara Aïssata Cissé dit Chato, est la preuve que l’Afrique peut toujours compter sur l’apport des femmes pour son développement.

La candidature à la présidentielle sénégalaise devient incertaine pour l’ancien maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall. Celui qui a été au cœur de l’actualité judiciaire en 2018, a vu tous ces recours rejetés par la Cour suprême ce 03 janvier 2019.

Montage photo: Edar Miafoukana/HA

COMMENTS

WORDPRESS: 0
Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR