Hémicycles d'Afrique
A la Une Actualité

Sénégal : Des élus locaux formés sur l’élaboration du budget participatif

© Enda Ecopop

Au Sénégal, 120 élus locaux ont été formés sur les techniques d’élaboration du budget participatif par le Conseil sénégalais des femmes (COSEF). Basé sur le genre, ce renforcement des capacités était destiné aux conseillers de quatre collectivités territoriales des départements de Fatick et de Foundiougne Centre-ouest.

 

Par Ibrahima Ba Diouma

Pour renforcer les capités des élus locaux en matière de démocratie participative et de gestion budgétaire, le Conseil sénégalais des Femmes (COSEF) a initié et exécuté depuis deux ans un projet dénommé « Cycle du budget participatif sensible au genre et participation citoyenne dans la gestion des collectivités locales ». Il a permis dans sa deuxième phase de former 60 conseillers municipaux des communes de Diarrère et de Diakhao et 30 conseillers départementaux dans la région de Fatick.

A lire aussi: Sénégal : collectivités locales, la gestion des comptes par un logiciel

Selon la présidente nationale du COSEF, Rokhayatou Gassama, lors de la cérémonie de restitution des résultats du projet le 1er mai 2019 à Fatick. « un budget qui n’est pas participatif impacte négativement le développement de la collectivité et veut dire qu’il y a une bonne frange de la population que n’ont pas pris en compte les problèmes en vue de leur intégration dans le budget, d’où l’appellation de budget participatif ».

En plus du budget participatif sensible au genre, plusieurs autres thèmes liés à la gouvernance territoriale, à la décentralisation et au développement des politiques publiques ont ponctué la série de formations délivrées aux élus locaux. Il s’agit des instruments juridiques relatifs aux droits des femmes, de la gestion des finances publiques locales, de la démocratie locale et de la participation ainsi que du contrôle citoyen.

« La formation a également porté sur des thèmes liés aux mesures de réduction de la vulnérabilité écologique de la région de Fatick, le leadership, la communication sociale, le plaidoyer, les outils conceptuels et d’analyse du genre », a précisé Rokhayatou Gassama.

La coordinatrice du projet a signifié qu’en plus des conseillers des départements de Fatick et de Foundiougne, le COSEF a formé dans la première phase, 120 autres élus du département de Gossas. « Il s’agit de 90 conseillers des communes de Ndiéné Lagane, de Wadiour et de Gossas et de 30 conseillers départementaux de Gossas » a martelé Seynabou Mbaye.

Que retenir du budget participatif ?

Le budget participatif a été inventé et appliqué à Porto Alegre au Brésil pour la première fois en 1989. Il est vu par les spécialistes comme un instrument de gouvernance et de démocratie participative en ce sens qu’il permet l’effectivité du contrôle citoyen dans ses différentes phases : conception, exécution et évaluation.

L’ONU-Habitat définit le budget participatif comme un « mécanisme par lequel les populations décident de l’affectation de tout ou partie des ressources publiques disponibles, ou sont associées aux décisions relatives à cette affectation ». Dans le guide du budget participatif destiné aux acteurs locaux, publié par IED Afrique en 2008, Bara Gueye le caractérise comme « un processus de planification, de mise en œuvre et de suivis budgétaires qui met les citoyens au centre du processus de décisions. Il leur donne l’occasion de décider de l’allocation des ressources, de faire une priorisation des différentes politiques sociales de la collectivité locale et de contrôler l’exécution des dépenses. Grâce à ce mécanisme, les politiques menées par la collectivité locale sont plus conformes aux besoins et préoccupations des groupes les plus vulnérables ».

A lire aussi: Sénégal : 574 millions de Fcfa pour le développement socio-économique des territoires

Cette formation des élus locaux et territoriaux pourra donc changer le paradigme aux fins d’un nouvel essor économique du pays à travers la mise en place d’une politique de gestion intégrée.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR