Hémicycles d'Afrique
A la Une Soudan du Sud

Soudan du Sud : L’ONU salue l’installation des 504 membres de la nouvelle Assemblée nationale

Soudan du Sud : L’ONU salue l’installation des 504 membres de la nouvelle Assemblée nationale
Image d’archive du Conseil de sécurité de l’ONU. L’ONU crée une mission de soutien à la transition au Soudan. © KEYSTONE

La mission de l’Organisation des nations unies (ONU) au Soudan du Sud a salué ce mercredi 4 août, l’investiture des 504 membres de la nouvelle Assemblée nationale de transition et des 84 membres du Conseil des Etats. Pour l’ONU, cette étape constitue une avancée positive pour le processus de paix.

Par Gloria R. DOSSOU

Nicholas Haysom, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU espère que ces nouveaux législateurs feront preuve d’efficacité face au programme législatif qui s’annonce chargé. « Nous sommes convaincus qu’ils s’attaqueront à leur programme législatif chargé avec énergie et enthousiasme, dans la mesure où il reste beaucoup de travail pour atteindre les objectifs de l’accord de paix », a-t-il indiqué dans un communiqué publié à Juba, la capitale du Soudan du Sud.

Pour Haysom, la nomination de Jemma Nunu Kumba, la première femme présidente du pays est aussi une avancée notable pour l’accord de paix qui prévoit atteindre 35% de femmes dans les structures de gouvernance.  « Nous sommes heureux de voir les nouveaux membres prêter serment, et nous attendons avec impatience que cette législature devienne pleinement opérationnelle dans les prochains jours », a-t-il ajouté.

La nouvelle législature sera chargée d’adopter les nouvelles lois et réformes nécessaires pour faire progresser la mise en œuvre de l’accord de paix revitalisé. Ce dernier comprend entre autres l’élaboration d’une constitution permanente et l’organisation d’élections à la fin de la période de transition.

Notons que le gouvernement unifié de transition du Soudan du Sud a été formé en février 2020.  La création de l’organe législatif était l’une des conditions clé de l’accord de paix de 2018, qui a mis fin à cinq années de guerre entre le gouvernement et les forces rebelles.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR