Hémicycles d'Afrique
A la Une Tanzanie

Tanzanie – Croissance économique : Le Parlement s’implique

ulia Ackson, vice-présidente du Parlement, © Dailynews
ulia Ackson, vice-présidente du Parlement, © Dailynews

La vice-présidente du Parlement, Tulia Ackson a fait savoir à la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Tanzanie (TCCIA) que la commission parlementaire permanente sur l’industrie, les affaires et l’environnement, travaillera en étroite collaboration avec elle. Ceci dans le but de stimuler la croissance des industries, affaires et agriculture du pays. C’était à l’occasion du lancement du bureau subsidiaire de la TCCIA à Dodoma.

Par Gloria R. Dossou

« Le Parlement, à travers le Comité permanent de l’industrie, des entreprises et de l’environnement, est prêt à travailler en collaboration avec la TCCIA pour accélérer la croissance économique du pays », a affirmé la députée de la circonscription urbaine de Mbeya, Tulia Ackson. Elle s’est ainsi exprimée à l’occasion du lancement du bureau subsidiaire de la TCCIA à Dodoma, au nom du président du Parlement, Job Ndugai. Pour elle, la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Tanzanie (TCCIA) détient plusieurs potentiels et une énorme contribution à la croissance économique de la Tanzanie. 

Tulia Ackson a aussi saisi l’occasion pour remercier la Chambre de commerce TCCIA pour avoir été l’une des premières à soutenir les efforts du gouvernement en six phases sous la direction du président Samia Suluhu Hassan, y compris celui de la construction d’une économie industrielle. « Le lancement de ce bureau à l’administration centrale est un signe que le secteur privé s’engage à travailler en collaboration avec le gouvernement. La TCCIA est l’une des premières organisations du secteur privé à ouvrir un bureau ici », a déclaré Tulia Ackson. Elle a ensuite indiqué qu’elle avait été impressionnée par les efforts de la Chambre, en particulier pour soutenir les jeunes femmes entrepreneurs (YWE) sur les meilleurs moyens de stimuler leurs entreprises.

Le président de la TCCIA, Paul Koyi a, quant à lui, déclaré que la décision d’ouvrir un bureau à Dodoma visait à réduire les coûts pour les clients qui étaient auparavant obligés de se rendre jusqu’à la ville Dar es Salaam pour demander un service.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d❜Afrique

GRATUIT
VOIR