© Republicoftogo.com
© Republicoftogo.com

Le gouvernement togolais a déposé un projet de loi de finances rectificative  sur la table des députés. Ce projet de loi annonce une hausse du budget initial.

 

Par Daphney Gbètogbé

La loi de finances initiale de la République du Togo, exercice 2019, sera désormais portée à 1501,9 milliards de francs CFA contre 1461 milliards dans la loi de finances initialement adoptée en décembre 2018. Une hausse de 2,8% qui permettra au gouvernement de réajuster les prévisions de dépenses en fonction des recettes initialement attendues.

Une loi de finance rectificative est soumise à l’Assemblée nationale en cours d’année pour permettre non seulement une nouvelle orientation de la politique économique et budgétaire du pays, mais aussi de s’adapter à la conjoncture économique, lorsqu’elle modifie les conditions d’exécution de la loi de finances initiale. En d’autre terme, un collectif budgétaire permet de modifier, de manière significative, en cours d’année, les dispositions de la loi de finances initiale (LFI) concernant notamment le plafond des dépenses du budget de l’Etat et les données générales de l’équilibre budgétaire.

Le gouvernement togolais qui a adopté ce collectif budgétaire en conseil des ministres entend insuffler une nouvelle dynamique économique aux fins de mieux répondre aux besoins des Togolais. Les députés l’examineront et donneront leur avis comme l’exigent les dispositions en la matière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.