Rached Ghannouchi, nouveau président de l’Assemblée des représentants du peuple Tunisie © Wikipedia / HA
Rached Ghannouchi, nouveau président de l’Assemblée des représentants du peuple Tunisie © Wikipedia / HA

Rached Ghannouchi, l’opposition historique a été élu ce mercredi 13 novembre 2019, président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) de la Tunisie.

 

Par Hassan Ahmed

123 voix pour sur les 217 que compte le parlement tunisien. C’est le score qui a sanctionné l’élection du doyen d’âge de cette législature, Rached Ghannouchi, à la tête du parlement. Surnommé grand combattant politique, chef historique de la formation politique d’inspiration islamiste Ennahdha, Rached Ghannouchi se positionne désormais autrement avec ce statut de deuxième personnalité de l’Etat dans cette jeune démocratie tunisienne.

Agé de 78 ans, Rached Ghannouchi a été élu président de l’Assemblée après avoir signé un accord politique avec le parti de l’homme d’affaire politiquement  controversé, Nabil Karoui, malheureux candidat au dernier scrutin présidentiel. Le parti Ennahdha qui a gagné les législations sans majorité s’est donc associé au parti libéral Qald Tounes pour cet « exploit » politique à l’Assemblée.

Le défi n’est pas totalement gagné puisque le parti Ennahdha devra faire beaucoup d’autres concessions pour avoir les coudées franches afin d’opérer librement. Une tâche qui, réussie, prouvera la volonté des acteurs surtout du président Rached Ghannouchi, dans la consolidation de la démocratie tunisienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.