Hémicycles d'Afrique
A la Une Actualité Video

[Vidéo] Bulletin d’information du 19 11 21

Bulletin d’information du 16 septembre 2021

Un condensé de l’actualité parlementaire sur le continent africain. Une sélection de la rédaction.

Nous démarrons par le Parlement malawite qui a adopté une motion autorisant le dépôt d’un projet de loi visant à amender la loi sur les services financiers. Présenté par le député Abel Kayembe, ce projet vise à réglementer les taux d’intérêt appliqués sur les prêts et à fixer une limite d’intérêt total payable sur le principal des prêts. Car pour le député, les habitants du Malawi sont opprimés par des taux d’intérêt exorbitants sur les prêts garantis par les institutions financières.

Au Sénégal, l’Assemblée nationale a adopté ce lundi 15 novembre 2021, le projet de loi relative à la seconde modification faite sur la loi de finances rectificative de l’année 2021. La modification du projet de loi se justifie par la nécessité d’assurer les compensations tarifaires de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec), et « les pertes commerciales dans les groupements de producteurs pétroliers ». Selon, le ministre des finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo, les finances publiques bénéficieront de ressources additionnelles de 196 milliards 237 millions de francs CFA. Un montant additionnel qui sera destiné à la santé, à la protection sociale et à la relance économique du pays.

En République Démocratique du Congo avant notre rubrique éclairage, les députés nationaux ont débattu ce lundi 15 novembre 2021 sur la question du projet de loi de finances de l’Etat exercice 2022. Suivant le document du gouvernement, ce budget est évalué à 20. 730,1 milliards de francs congolais (CDF), soit environ 10 milliards de dollars américains. Ce qui, selon les députés, va à l’encontre du programme du gouvernement axé essentiellement sur le social défendu en avril dernier au Parlement. Ces députés estiment que la présidence de la République, le Parlement et certains ministères du gouvernement ne devraient pas prendre la quasi-totalité du budget alors que le social, l’éducation et la défense sont privés des moyens nécessaires.

Eclairage

Intéressons nous en page éclairage au Président de l’Assemblée nationale, l’ambassadeur des députés puisque tous les députés ne pourront pas être « chef » au Parlement. Une fois élus par le peuple, les députés doivent élire en leur sein un représentant qui est le président de l’Assemblée nationale. Son rôle est de représenter le Parlement et de diriger les débats de cette Assemblée. Il préside la conférence des présidents qui regroupe notamment les présidents des groupes politiques et des commissions, et est chargée de fixer l’ordre du jour des séances plénières.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d'Afrique

GRATUIT
VOIR