Hémicycles d'Afrique
A la Une Actualité Video

[Vidéo] Le Bulletin d’information du 26 – 10 – 21

Bulletin d’information du 16 septembre 2021

Le condensé de l’actualité parlementaire sur le continent africain ce mardi 26 octobre 2021.

Au Maroc, le Parlement a rendu obligatoire le pass vaccinal pour l’accès à l’hémicycle lundi dernier.  Ceci, avant la tenue de sa séance publique de ce même lundi, une séance réservée aux questions orales. C’est au travers d’un communiqué que la Chambre des représentants a fait l’annonce tout en précisant que cette séance se tient en tenant compte des mesures préventives et sanitaires de l’état d’urgence. Ne disposant pas de son pass vaccinal, une députée du Parti socialiste unifié (Psu), Nabila Mounib, a été empêchée d’accéder à l’hémicycle.

Du côté du Niger, les députés de l’Assemblée nationale réunis en séance plénière pour le compte de la 1ère session ordinaire de l’année 2021 ont adopté vendredi dernier, un projet de loi de ratification d’accords de prêt transmis par le gouvernement. Il s’agit du projet de loi portant ratification de l’Ordonnance n° 2021-15 du 09 septembre 2021 autorisant la ratification de l’Accord de prêt d’un montant maximum de trente-neuf millions sept cent mille Dollars US. Adopté à la majorité absolue, soit 96 voix pour 00 contre et 00 abstention, l’accord de prêt vise à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations rurales vivant dans 250 localités isolées du réseau électrique conventionnel avec l’installation de mini réseaux solaires et des solaires photovoltaïques autonomes. Il permet aussi de promouvoir l’accès des populations marginales aux services énergétiques des infrastructures communautaires de base. 

En RDC, des centaines d’élèves en uniforme ont pris d’assaut le siège du Parlement à Kinshasa, jeudi dernier. Ceci dans le but de réclamer la reprise effective des cours, trois semaines après l’annonce officielle de la rentrée sur fond de grève des enseignants. Ce qui a poussé le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire, et technique, Tony Mwaba, a menacé de rayer les enseignants grévistes de la liste de paie. Il faut rappeler que ce bras de fer intervient au moment où de nombreux défis se posent sur la gratuité de l’enseignement primaire public, un projet phare du Président Félix Tshisekedi lancé en septembre 2019.

Les allocations universitaires constituent des aides pour accompagner l’étudiant dans ses études et sont généralement octroyées par le gouvernement. Mais l’obtention de ces allocations universitaires implique un certain nombre de conditions selon des textes que le Parlement adopte. Au Bénin, le décret N°2017-155 du 10 mars 2017, portant critère d’attribution des allocations d’études universitaires, en son article 3 indique que « les allocations nationales sont attribuées sur quotas, en fonction des priorités de l’Etat. Ces quotas sont définis à chaque rentrée académique par un arrêté du ministre chargé de l’enseignement supérieur ». C’est également le cas en Algérie avec le décret exécutif n°90-170 du 02 juin 1990 qui indique que les étudiants régulièrement inscrits dans les établissements de l’enseignement supérieur bénéficient de bourses d’enseignement et/ou d’aides indirectes de l’Etat. Ces allocations sont donc attribuées pour permettre à l’étudiant de poursuivre ses études et d’obtenir une meilleure éducation.

Les autres ont consulté aussi ces articles

Ce site utilise des cookies. Nous voudrions nous assurer que vous acceptiez notre politique en la matière. J’accepte plus de détails

Privacy & Cookies Policy

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir des alertes de nos publications

Vos informations resteront confidentielles

Hémicycles d❜Afrique

GRATUIT
VOIR